69 - Le DV1

24/11/2004    JeeTee    discothèques   

Partager    

"Si petite mais tellement extraordinaire". C'est ainsi qu'on pourrait résumer le DV1.

Ce minuscule club situé dans le premier arrondissement de Lyon offre 2 salles : la première au rez-de-chaussée, très petite (environ 30 mètres carrés), qui est en fait plus un bar qu'une salle de club, avec donc un bar, quelques canapés et une musique généraliste avec un faible volume sonore. Bref, on vient surtout dans cette salle pour discuter, boire un coup...
Car pour danser et écouter du bon son, cela se passe plutôt au sous-sol, dans la "grande salle" (environ 40 mètres carrés). Une salle rectangulaire, sobre (les murs sont noirs, on dirait une cave ), avec peu de lights, aucune décoration (mais c'est ce qui fait tout son charme), la régie lumière au fond de la salle, et, toujours au fond de la salle, une porte qui donne accès à un second bar. La scène des DJs, car il s'agit réellement d'une scène et non pas d'une cabine, est à environ 1m20 du sol, sur 4-5 mètres de profondeur, et sur toute la largeur de la salle. On a ainsi dans cette salle une réelle intimité avec les DJs.
La moyenne d'âge est d'environ 23-25 ans, avec un public branché dans le sens connaisseur et passionné, et non pas branché dans le sens Puma-Diesel-Von Dutch.

La boîte est ouverte les mercredis, jeudis, vendredis et samedis soir, et fait office d'after les dimanches matin. Les prix sont plus que raisonnables : gratuit les mercredis et jeudis, gratuit un vendredi sur deux en moyenne, et pour les samedis il faut compter 8 euros pour l'entrée avec une conso.

En ce qui concerne la programmation musicale de la salle du sous-sol, elle est assurée par D-Troy (Weaked), le directeur artistique de la boîte.
Les jeudis sont axés Techno, avec le résident N-Jee, et comme guests des DJs locaux de très bonne renommée : Anton X (Umf), Marc Twins (Umf), Flo (Funktion)...
Les vendredis sont assez diversifiés, avec des soirées Electro organisées par des collectifs lyonnais comme Electrobahn, Beats On Boots, Exciters... consacrées à des labels : Bpitch Control, Boxer, Spectral par exemple... Ou bien des soirées Drum'n'bass, ou encore Progressive avec le collectif Ultimae.
Les samedis soir, on peut y trouver les soirées Clash, les résidents D-Troy et Peel, et tout un tas d'autres Djs.

Sont déjà venus Flo, Marc Twins, Paul Kalkbrenner, Housemeister, Matthew Dear, Woody McBride, Tom Pooks, Manu le Malin, Agoria, Dimitri From Paris, Kenny Dee, Frank Martiniq, David Duriez, Dju, Elliot, Max le Salle Gosse, Steve D, et j'en passe !

Le DV1
6 rue Violi
69001 Lyon


Note cet article :
69 - Le DV13 sur 5 basé sur 5 avis1   -   3 / 5 sur 5 note(s). Connecte-toi pour commenter cet article

shinyguy
Membre
Posté le 27/11/2004 à 12h06par shinyguy
Inscrit le 29/12/2002

Envois : 2
Comment ca? pas un seul commentaire sur le dv1!! c kan meme le club lyonnais qui a la meilleure programmation.
moi j'adore!!
petite precision tout de meme:c'est a l'origine un club gay.aujourd'hui il est plus gay-friendly qu'autre chose maisil faut noter qu'un samedi par mois c'est la soiree fantastic (massive gay party) et c'est une soiree tres homo kan meme. je precise s'il y a encore des provinciaux que ca peut gener..
C'est peut etre lié, mais la clientèle y est vraiment sympa et meme si le club est petit, l'ambiance est reellement festive.

Zut! je dois arreter de faire de la pub pour ce club, il y a deja (presk) trop de monde.


Posté le 29/11/2004 à 17h22par citizenkev
Inscrit le 19/10/2004

Envois : 2318
Ce week end je vais allez y faire un tour je te dirais!!!!


Posté le 16/12/2004 à 02h42par c.koi.1.dj
Inscrit le 02/09/2002

Envois : 579
un des rare club a lyon ki a une programmation correcte


a note le prix des soirées du vendredi (kiki,mattew dear...)

8 euros avec une conso


djichtus
Helper
Posté le 19/12/2004 à 16h07par djichtus
Inscrit le 03/11/2002

Envois : 2792
C'est clair que c'est le club qui a la meilleure programmation de Lyon, le reproche qu'on peut lui faire est qu'elle est trop petite, c'est vraiment dommage.
EN+ D-Troy (DV1's director artistic) mix la bas it's the reference.
Bref faut allez voir ca vaut vraiment le coup, pour les âmes sensibles mieux vaut s'abstenir surtout pour les spécial massive gay party.

A+ et POWAAAAAAAAAAAAAAA le DV1

Dj Ichtus


zigfrid
Membre
Posté le 14/12/2009 à 07h18par zigfrid
Inscrit le 14/12/2009

Envois : 1
Club où les Bears ne sont pas du tout bienvenus.
A éviter donc, car il y a un très fort risque de se faire refouler.
Triste qu'il y ait encore des lieux pareils.


nerik69
Helper
Posté le 14/12/2009 à 09h10par nerik69
Inscrit le 23/09/2002

Envois : 3893
Les bears ?

C'est à dire?


xaric
Membre
Posté le 14/12/2009 à 09h32par xaric
Inscrit le 02/09/2003

Envois : 4366
les ours tu devrais savoir que les ours sortent en boites


kidkey69
Helper
Posté le 14/12/2009 à 09h55par kidkey69
Inscrit le 08/05/2004

Envois : 2342
Voici la définition d'un Bears par Wikipedia:

Citation:
La communauté Bear est une subdivision de la communauté gay. On entend par Bears - prononcer : [bairz] et non [birz]- (ours en français), les hommes homosexuels et bisexuels porteurs de pilosité faciale et corporelle plus ou moins fournie et visible. Certains Bears sont également enveloppés ou gros, ce n’est généralement pas une caractéristique de différenciation. Le point commun entre toutes ces variantes est un affichage d’une "masculinité" plus ou moins exacerbée excluant la plupart du temps les codes des autres groupes gay.


Et en plus ils ont un drapeau...



Le lien pour lire l'article entier...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_bear


DeiKean
Membre
Posté le 26/12/2009 à 19h37par DeiKean
Inscrit le 12/12/2009

Envois : 14
Jusqu''il y a peu, le Dv1 a été un superbe club, auquel j'allais au moins une fois par mois avec plaisir !! Non seulement la musique y est excellente, mais en plus le videur était sympa, la clientèle était là vraiment pour le son, sans artifice, les lights et la déco étaient sobres mais sympas, et on était vraiment dans une ambiance UNDERGROUND, avec un public UNDERGROUND !!!!!

Mais depuis quelques mois cette boîte s'est fortement dégradée. Déjà, le videur est devenu complètement con. Un débile pareil j'en ai jamais vu de toute ma vie. Il se comporte comme dans les boîtes de beaufs (Life Can Wait, Loft Club etc...) puisqu'il exige qu'on soit "accompagné"... (enfin quand on vient seul car la dernière fois il a quand même recalé un groupe mixte de 5 personnes, et n'a fait rentrer PERSONNE pendant la première heure d'ouverture). Alors qu'autrefois il m'était arrivé de rentrer tout seul et à peine habillé dans cette boîte, ou sinon je rentrais avec un ou deux potes sans problèmes, là maintenant il se décide de nous casser clairement les burnes !!!! Cela joue forcément sur la clientèle, vu qu'elle est triée sur le volet par l'autre boulet, est devenu beaucoup moins intéressante. Les fanas de techno qui viennent pas habillés en fashion avec 4 pouffiasses blondes sont forcément recalés, donc on se retrouve avec une ambiance typique du CLUBBING de base finalement, avec des beaufs qui bougent pas, qui sont pas là pour le son... La programmation reste tjs aussi intéressante heureusement !! C'est bien la seule chose qui sauve ce club, mais pour combien de temps... En tous cas vu que le videur est devenu du jour au lendemain complètement con il n'est même plus nécessaire que j'y aille !! Imaginez quand même qu'en trois ans de Dv1 c'est la première fois que je me faisais refouler pour des conneries de ce genre... Mais que veut-on... Un club qui se prétend "underground", qui n'a finalement que la mêem mentalité aussi médiocre que dans le clubbing pouet pouet... Bravo le Dv1, je vous félicite pas !!!!


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Octobre 2014 »
D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 30 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !