Pseudo Pass ( Inscrivez-vous ! | Mot de passe perdu ? )

Rapports de soirées : 18 - Rock'n'Beat Party II @ Printemps de Bourges 2010 le 17/04/2010 Photos

News écrite par fookooflakman le 20/04/2010

Rapports de soiréesUn sacré coup de bol ! Ou pas... C'est grâce au désistement du ( de l'ex-)copain de ma soeur que j'ai pu récupérer une place me permettant d'accéder à cette soirée.

J'avais bien vu que le plateau proposé cette année, pour la soirée électro du Printemps de Bourges, semblait très sympathique, mais la grève de la SNCF qui s'annonçait m'avait réfréné dans mes envies de chercher une place de dernière minute. Qu'à cela ne tienne, fort de cette place assurée, je décidai finalement de partir pour Bourges.

Averti le mercredi, motivé le jeudi, j'ai d'abord consulté les tarifs pour les trains en cette période à la fois de mouvements sociaux et de pic de fréquentation. Le prix du billet était "abusé" : pas loin de 150€ l'aller-retour au départ de Paris.


En bon provincial que je suis, ayant toujours conservé ma voiture, j'ai feinté en me rendant jusqu'à Orléans pour ensuite prendre le train pour Bourges, sur la base des informations de trafic ferroviaire fournies sur infolignes.com.
Cela allait diviser par deux mon budget transport tout en me garantissant de voyager en toute sécurité, ce qui est un critère important pour moi, évitant ainsi les aléas dû à la fatigue du voyage.


Le malheur des uns fait le bonheur des autres. En effet, en arrivant en gare d'Orléans (Fleury-Les-Aubrais, pour ceux qui connaissent), c'est par un concours de circonstances que j'ai rencontré un lyonnais (originaire de Bourges) jovial qui galérait dans les transports depuis 13h. Il était déjà 18h30 et le train qui devait finalement nous emmener à Bourges avait été annulé !

Nous avions encore un peu de marge avant le début des concerts, alors plutôt que d'attendre le train suivant, il a fallu que je pousse jusqu'à Bourges en voiture, en ayant hérité au passage de ce très cordial Christophe qui me racontait le récit de son périple en train. Autant vous dire qu'il fallait avoir une bonne dose de motivation pour se rendre sur place !


Après une dernière partie de parcours sans histoire, et après avoir récupéré ma soeur à son hôtel (qui avait déjà assisté à des concerts la veille au soir au Printemps), nous sommes finalement arrivés vers 20h45 dans la file d'attente pour pouvoir accéder aux concerts. J'en profitais pour révéler l'existence de Clubxtrem, stickers autocollants à l'appui, au lyonnais amateur de musiques électroniques aussi, qui allait rejoindre ses potes. Christophe, si tu nous lis, salut à toi !


Enfin ! Il est 21h passées et nous accédons enfin à l'enceinte du festival, et deux possibilités s'offrent à nous, car la soirée Rock'n'beat se déroule en fait dans 2 endroits : le Palais d'Auron et le Phénix. Le choix n'a pas été cornélien du fait que nous étions intéressés ma soeur et moi par la même partie du line up, et parce que la majeure partie des artistes étaient concentrés sous le même chapiteau.

Chapiteau Phenix

Staff Benda Bilili
We Have Band
Pony Pony Run Run
Two Door Cinema Club
Vitalic live
Mr Oizo
Bloody Beetroots Death Crew 77
Crookers

Palais d'Auron

The Very Best
Foals
Brodinski
Sexy Sushi

A titre personnel, je ne connaissais pas The Very Best, je connaissais déjà bien les morceaux phares du groupe Foals, j'ai déjà vu Brodinski à plusieurs reprises sur Paris, et même si on m'a dit beaucoup de bien des prestations de Sexy Sushi, cela ne m'attirait pas plus que ça. Nous avons donc passé pas loin de 6h sous le chapiteau Phenix.

Parce que nous sommes arrivés un peu après le début des concerts, nous avons manqué la prestation de Staff Benda Bilili. Tout ce que j'ai pu apprendre par la suite est qu'ils forment un groupe de personnes handicapées (d'où la performance) originaires du Congo, qu'ils ont le même producteur que le groupe Konono n°1 (qui fait une sorte de Kuduro électro) et qu'ils ont fait une prestation remarquée au WOMEX 2009. Pour avoir pu écouter des extraits, c'est sympa, même si c'est loin de ce que j'apprécie habituellement.

Alors que nous venions d'arriver (peu après 21h), c'est le groupe We Have Band qui faisaient monter le pression sous le chapiteau, avec un très bon son entre rock, synthés électroniques et groove très funky.

Ils ont généré un gros buzz dans les media spécialisés en musiques alternatives et groupes indépendants, et maintenant je sais pourquoi ! Certaines mélodies sont très efficaces et je peux dire que c'est, me concernant la bonne découverte de cette soirée.

(NDLR : je n'ai pu prendre une seule photo potable de We Have Band. Et pour Pony Pony Run Run, désolé pour la piètre qualité de la photo. Vous pouvez apercevoir le claver à gauche, le chanteur au milieu, un guitariste à droite, et le batteur est caché derrière par le contre-jour)

Ma soeur, quant à elle, s'était rendue à Bourges pour 2 soirées, mais ce samedi soir, c'était plus particulièrement Pony Pony Run Run qui l'intéressait.

Est-ce parce qu'elle est plus généralement portée sur le rock, ou est-ce parce que c'est un groupe de beaux gosses francais qui chantent en anglais, qui pourraient être vaguement comparés à un mélange de Phoenix (pour la musique) et à Oasis (pour la dégaine) ?

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'en reparler avec elle, mais je pense que c'est un peu des deux. A noter qu'ils ont remporté le titre de "Artiste Révélation du Public" aux victoires de la musique 2010. Ca fait du bien un peu de diversité dans la scène rock française !

Two Door Cinema Club était le groupe suivant, et il faut avouer que dès les premiers accords, nous sentions ma soeur et moi que ça n'allait pas nous plaire. Globalement cela ressemblait à du rock pop british, plutôt bon dans le style, mais très loin de nos attentes pour ce genre de soirées.

Pour l'anecdote, on en a profité pour faire une pause et se restaurer. Les stands étaient très sympas, avec la traditionnelle sandwicherie merguez-steak-mayo-moutarde, mais aussi le surprenant traiteur asiatique. C'était la première fois que je voyais ça dans un festival et je me suis fait une assiette d'un plat classique mais très bon.

Pour en revenir à la prestation que nous avons volontairement manqué, il faut quand même leur reconnaître deux bons points : ils ont été signé sur Kitsuné, et leur album a été mixé (entre autres) par Philippe Zdar (moitié du duo Cassius).

Les amis, que dire ! Quelle vive déception ! Vitalic a été porté par une grosse ambiance mais le son était tellement mal réglé que les basses recouvraient entièrement les mélodies. Pourtant, son dernier album représentait un gros potentiel en live, d'autant plus que le show visuel était aussi au rendez-vous.

Même si je devinais à peine les mélodies, les personnes comme ma soeur qui ne connaissaient pas ont eu juste les oreilles endolories par des basses vrombissantes sans entendre la moindre note. Quel gâchis...

Ajoutez à cela qu'il a rencontré un problème avec son Applebook en plein milieu de son live pendant la montée sur La Rock, et vous comprendrez que ce soir-là il aurait mérité la récompense de la plus mauvaise prestation. Certainement par faute de temps et d'essais avant la soirée, le son n'a pas pu être réglée de manière appropriée, aussi je n'en veux ni aux organisateurs, ni à Vitalic, car je sais ce qu'il vaut, et je m'empresserai d'aller écouter son nouveau live, une autre fois, autre part, car je suis persuadé qu'il est très bon.

Petit point positif pour terminer sur cette prestation, et parce que ça faisait longtemps que je ne l'avais pas entendu, Vitalic a essayé de faire remonter la sauce, après le crash de son soft sur son Mac, en passant Chemical Brothers "Galvanize".


Heureusement, il n'y a pas eu de pause entre la précédente (contre-)performance et l'arrivée de Mr Oizo.

Ce bon vieux barbu des familles a enchaîné directement avec un set survitaminé, et en introduisant avec son fameux refrain "vous êtes des animaux".

C'était un dj set cette fois-ci, alors c'était bien moins spectaculaire que le reste, cela tant un bon dj set est toujours appréciable. D'autant plus que'il n'a pas hésité à jouer plusieurs morceaux de son album Lambs Anger, ou un gros classique (pas simple à mixer en plus) tel que Daft Punk "Aerodynamic", ou bien encore une bombe comme Daft Punk "Human After All (Guy-Man After All Justice remix)".

Très bon set, grosse ambiance, et petite touche sympa avec les bouées en forme d'animaux qui flottaient, brassés par les coups de la foule en délire.





Bien crâmés par le set fulgurant de Mister Dupieux, et déjà bien entamés par le fait d'écouter de la musique depuis quasiment 6h d'affilée (21h-3h), nous avons quand même vu les Bloody Beetroots monter sur scène et jouer leur premier morceau.

Honnêtement, j'aurais bien voulu en voir un peu plus, et je ne me serais pas gêné si j'étais venu et que j'avais pu repartir en train, mais il a fallu être prudent et c'est ainsi que la soirée s'est achevée pour nous.Pour avoir vu quelques vidéos par la suite, ils ont une grosse énergie, et méritent certainement d'être vus par une audience en pleine forme !

Et nous avons doncégalement manqué les Crookers qui passait en toute fin de soirée, Crookers, mais ça n'est que partie remise.

Au toal, nous avons passé une très bonne soirée, malgré un passage à vide vers le milieu. C'était ma première fois au Printemps de Bourges, et je me dis que ce n'est certainement pas la dernière. Peut-être à l'année prochaine pour un autre reportage !

C'était Fookooflakman pour Clubxtrem.net

En espérant vous avoir fait revivre un peu l'atmosphère de la soirée !

Connecte-toi et donne ton avis !

Partage avec tes amis : Partager    


Note cet article :
  - ?/5 sur 0 note(s).

ExpéditeurConversation
gimli007
Membre



Inscrit le : 21/06/2002
Envois : 1782
Grenoble

 Re: 18 - Rock'n'Beat Party II @ Printemps de Bourg

Toujours fait des bon live de Vitalic (env. 3 ou 4).
Par contre son pc plante à chaque fois il faut croire

 30/04/2010 17:55Profil
nerik69
Helper



Inscrit le : 23/09/2002
Envois : 3888
Villefranche sur Saône

 Re: 18 - Rock'n'Beat Party II @ Printemps de Bourg

Merci Oliv pour le retour sur la soirée ...

Concernant Vitalic pour l'avoir vu pas mal de fois, c'est vraiment tout ou rien et le combat est équilibré entre les deux me concernant...

Mais bon, j'aime tellement ses productions que je lui pardonnes toujours...

Mr. Oizo, j'ai l'impression de déjà vu à te lire. On dirait la même sélection que pour la soirée Vous êtes des Animaux @ Lyon et les mêmes objets gonflables...

 29/04/2010 20:21Profil
kidkey69
Helper



Inscrit le : 08/05/2004
Envois : 2340
Lyon

 Re: 18 - Rock'n'Beat Party II @ Printemps de Bourg

Nickel le RDS...dommage pour Vitalic par contre c'est quand même pas croyable que pour une manifestation de ce genre il n'y pas plus de professionnalisme.

 29/04/2010 14:32Profil
fookooflakman
Membre



Inscrit le : 26/09/2002
Envois : 3978
ElectrOpen Mind

 Re: 18 - Rock'n'Beat Party II @ Printemps de Bourg

Allez, et je vous fais un petit cadeau bonus histoire qu'on se paie ma tête mi-zombie (vive la fatigue) mi-douchebag (avec la bouche en cul de poule) sur cette photo où je danse la carioca avec Flat Eric.



Après tout, ça reste un bon souvenir.

 28/04/2010 23:08Profil

Qui est en ligne ?

Il y a 33 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!


Agenda

« Septembre 2014 »
D L M M J V S
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Billetterie Digitick
Carte des discothèques
Destination Clubbing

Facebook