Interview ==> Atix (FR)

19/07/2011    djichtus    interviews   

Partager    

Patron du label Division Virtuel, Atix est l'un des acteurs majeurs et originaux de la scène Techno minimale actuelle. Résident sur Lyon, à la fois deejay et producteur, il s'est pris au jeu de répondre à quelques questions exclusives pour Clubxtrem, découvrons le personnage...



Clubxtrem) Bonjour Atix ! Tout d'abord, je souhaite te remercier au nom de la team Clubxtrem de nous avoir accordé cette interview intimiste ! Pourrais-tu dans un premier temps te présenter à nos membres ?

Atix) Bonjour à tous les lecteurs et merci de m'avoir invité pour cette interview. Je suis Bob, connu sous le pseudo d'Atix : dj, producteur et manager du label Division Virtuel avec quelques années d'expérience... Je ne suis pas super bon pour me présenter, il faut absolument que je me trouve un coach de présentation (rires).

Clubxtrem) Peux-tu nous expliquer ton alias ? S'agit-il de ton vrai nom ou y a-t-il une recherche derrière cette étiquette ?

Atix) En fait Atix, cela vient d'une boîte à rythme vintage que j'utilisais beaucoup et que j'ai beaucoup samplée, j'ai nommé la TR 606 Roland Drumatix !

Clubxtrem) Tu es à l'initiative du label Division Virtuel avec comme artistes Mozaic, Djamency, Mandala et bien d'autres ! Peux-tu nous expliquer votre rencontre ?

Atix) Les rencontres se sont faites tout simplement en soirée ou par Internet. A titre d'exemple, sur le cas de Mozaic, on s'est contacté par Internet, j'ai écoute sa musique et j'ai tout de suite accroché et voilà ! Sa toute première sortie a été signé sur Division Virtuel et maintenant il signe avec des labels comme Resopal Schallware et ce n'est que le début (en septembre il revient sur Division Virtuel avec un nouvel EP). J'aime ce truc de découvrir et de pouvoir lancer de nouveaux artistes.

Clubxtrem) As-tu hésité pour prendre le statut d'intermittent du spectacle vu la conjoncture actuelle ? Comment t'es tu décidé ?

Atix) Oui je suis dans la musique depuis des années, mais je suis en train de faire le grand saut, jusqu'à maintenant j'avais un job à côté ; les choses bougeaient trop lentement, j'ai mis du temps à comprendre que pour faire de la musique il fallait s'y consacrer à 100%. Pour revenir au statut d'intermittent, je suis en train de le mettre en place, je ne vais pas te cacher que c'est dur, dur !!!

Clubxtrem) Tu as joué récemment aux Nuits Sonores avec toute l'équipe de Division Virtuel pour la Division Virtuel Night avec Monika Kruse. C'était comment ? J'imagine que c'est une belle fierté de pouvoir faire venir des artistes féminins de talent dans la capitale des Gaules, vous nous régalez... à ce propos, comment sélectionnez-vous les artistes que vous invitez ?

Atix) Sur ce projet on était plusieurs, il a fallu que tout le monde y trouve son bonheur. J'aurais voulu avoir un artiste un peu plus pointu... mais le lieu où l'on a organisé la soirée ne s'y prêtait pas, il nous fallait quelqu'un de plus club et la soirée s'est effectivement très bien passée, aucun regret (cf. la photo) !



Clubxtrem) Concernant ton travail de producteur, tu parles d'influences pour la musique de Détroit, peux-tu nous expliquer ce bouleversement, cette révélation que tu as eu ?

Atix) Pour moi quand j'ai découvert le son de Détroit j'ai pris une claque. Dans ce son, il y avait un côté hypnotique dark et minimaliste non formaté. Jeff Mills, Mad Mike et Derrick May entre autres en sont les symboles. Dans ma musique, on retrouve un coté hypnotique car j'ai été marqué au fer rouge donc ça ressurgi !

Clubxtrem) Tu es un peu "un jeune enfant" de la Techno, comment expliques-tu son évolution depuis les années 90-2000, quelle est pour toi ta plus belle épopée ? Et pourquoi ?

Atix) Pour moi, la plus belle époque est celle qui arrive (rires). Non, plus sérieusement, actuellement je pense que la musique électronique a un seul défaut. Elle devient de plus en plus jetable (NDLR : entièrement d'accord avec toi). Je veux dire par là que certains morceaux ont une vie de quelques mois seulement... Dans ma démarche quand je joue ou que je produis un morceau, j'essaie d'imaginer comment il va vieillir.

Clubxtrem) Tu commences à bien tourner depuis 3-4 ans en tant que dj et performance live ; quels sont tes projets ? Tourner plus pour toucher de plus gros festivals ?

Atix) J'ai déjà fait pas mal de soirées et de clubs en France en dj set et en performance live. Là, je suis en période de production, je me concentre actuellement à produire sur divers labels étrangers. Pour 2012, je prépare un live. A ce jour, j'ai une quinzaine d'EPs en attente de sortie : la machine est lancée (je bosse comme un malade, j'ai un planning bien rempli chaque semaine) et j'espère que ma musique touchera de plus en plus les programmateurs de festivals et de clubs. J'aimerais pourquoi pas participer à des projets différents comme des rencontres d'artistes qui créent pour un évènement unique comme l'on peut trouver dans les programmations de certains festivals de jazz. Et bien sûr, je n'oublie pas le mix que j'affectionne !

Clubxtrem) (suite de la question précédente) Ou (re)tourner en studio pour un éventuel album ? Une tournée Division Virtuel ?

Atix) C'est clair que faire un album serait idéal pour moi, car je n'ai pas de limite dans ma musique, je pense que le format album est idéal pour un artiste car il te donne une liberté musicale que l'on ne retrouve pas sur un EP et en plus on ne t'impose pas forcément de faire de la musique juste "dancefloor". En ce qui concerne une tournée du label, les artistes se produisent pour l'instant chacun de leurs cotés, mais quelques projets sont en préparation.



Clubxtrem) Quels sont tes 5 artistes et titres du moment ?

Atix) Alors :
- Barem "is" Minus
- Paul Ritch "Common Sense" Sci+ Tec
- Tony Lionni "Deep Field (LoSoul remix)" Freerange Records
- Robert Hood "Omega: Alive" M-plant
- Astronivo "Just A Feeling (Luis Junior remix)" eVapour8

Clubxtrem) Tu vis à Lyon depuis combien de temps ? Penses-tu t'expatrier ?

Atix) Je suis a Lyon depuis 5 ans et je m'y plais, c'est une ville en devenir au niveau culturel (biennale, exposition, concerts...). Les choses bougent de plus en plus, on a un bon festival et quelques clubs aux programmations intéressantes.

Clubxtrem) Une question plus technique : peux-tu nous en dire plus sur ton setup et sur ton studio ? Es-tu plus hardware ou software ?

Atix) J'utilise la dernière version d'Ableton live (NDLR : 8.2.2) + un contrôleur APC40 avec des logiciels de chez Novation, Arturia, Waldorf et du hardware : un micro modular, un plugiator, la série Korg Es et une Korg Esx1, Kawai 100F, un clavier Roland MC 202 et un Waldorf Blofeld.
Voilà mes grands classiques et j'aime beaucoup sampler les instruments de mes amis, je vais même jusqu'à acheter des instruments et à les revendre une fois que j'en ai fait le tour (cela marche bien pour les boîtes à rythme) !
Ah oui, j'ai également un Ipad (voilà une révolution) que j'adore avec plein de trucs dedans pour la création musicale, mais j'aimerais bien qu'Ableton nous sorte une version lite pour le Ipad, je pourrais m'en servir comme 3ème platine multi-pistes quand je suis en deejaying : le top non !!!



Clubxtrem) En live, tu es plus machine, table de mixage + setup, cd, vinyl, voire clé USB ?

Atix) Comme je te disais précédemment pour le live, j'utilise Ableton avec quelques machines hardware et pour le mix mes préférences vont vers Traktor et les vinyls. Je ne suis pas 100% numérique.

Clubxtrem) Et que penses-tu des évolutions technologiques que ce soit en matière de production (Ableton Live!, Mastering) et de diffusion mp3 (Serato, Traktor, Mixvibes) ?

Atix) J'aime ça, le problème est que les fabricants manquent d'idées à mon goût. J'aimerais qu'un fabricant ait l'idée de nous sortir des éléments de contrôle encastrables comme des LEGO (car nous les musiciens, nous sommes de grands enfants ! ) pour vraiment créer notre contrôleur Midi comme le Osc touch sur Ipad version virtuelle, mais j'aimerais une version avec des vrais boutons et des potards, je ne sais pas si vous me comprenez.

Clubxtrem) Quels conseils donnerais-tu aux jeunes apprentis producteurs de demain qui ont aujourd'hui un accès plus facile aux logiciels ?

Atix) Testez et (re)testez les softwares en boutiques spécialisées puis achetez la licence et du matériel qui correspond à votre philosophie, il n'y a pas de recette magique pour faire de la musique.



Clubxtrem) A propos d'Internet, nous pouvons te suivre sur ton site Internet et Facebook, que peut-on y retrouver et que penses-tu de Facebook pour promouvoir les professionnels ?

Atix) Je ne vais pas te donner un scoop mais les réseaux sociaux sont obligatoires maintenant pour un artiste ou un label... C'est l'outil de promotion par excellence. En allant sur mon site, on peut trouver mes actualités, mes prochaines sorties d'EPs, mes derniers mix à écouter, le contact pour le booking...

Clubxtrem) Avais-tu déjà entendu parler de Clubxtrem, si oui comment trouves-tu le site ?

Atix) Oui forcément Clubxtrem étant très actif sur notre région lyonnaise, mais pas seulement...

Clubxtrem) C'est la question du clap de fin, un dernier mot pour la route ?

Atix) Merci à Clubxtrem et aux lecteurs de Clubxtrem, un grand merci aux gens qui me suivent et me soutiennent, le public, les artistes qui plébiscitent mes morceaux... et n'hésitez pas à me contacter si vous aimez ce que je fais et à venir voir mon actualité sur www.atix.fr ou sur mon Facebook. Et RDV au détour d'une soirée !

Nous remercions Bob aka Atix pour sa sympathie, son temps accordé à cette interview exclusive et nous lui souhaitons bonne chance pour ses futurs projets !


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Novembre 2014 »
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 48 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !