Pseudo Pass ( Inscrivez-vous ! | Mot de passe perdu ? )

Interviews : Interview ==> Jules & Moss (FR)

News écrite par kidkey69 le 23/11/2011

Révélation en 2011, ils ont depuis quelques temps franchi 4 à 4 les marches de la gloire électro. Véritable porte drapeaux de la musique électro entre Rhône et Saône. Le duo Jules & Moss nous à accordé quelques instant pour répondre à nos questions afin de faire un point sur leur carrière qui s'accélère chaque semaine un peu plus. Enjoy !



Clubxtrem) Bonjour messieurs, l'équipe de Clubxtrem est heureuse qui vous ayez accepté cette interview, pourriez-vous présenter aux internautes ?

En bref, nous formons un duo de la scène électronique, nous produisant principalement sous forme de live. Chaque jour en studio pour composer des morceaux aux influences très éclectiques mais principalement avec pour objectif de faire danser et de faire ressortir, de donner de l'émotion.

Clubxtrem) Comment s'est formé votre duo ? Vous vous connaissiez avant ? Un lien familial peut-être ?

Nous avons partagé une scène commune il y a 3-4 ans : le coup de foudre ! Des fourmis dans les jambes et le coeur battant la chamade... Nous sommes rentrés dans le vif du sujet car ayant des points communs sur notre passé musical, il y a eu rapidement une très bonne accroche entre nous, un échange sincère et très intéressant. Une amitié très forte s'est alors installée instinctivement autour de cette passion. Mais elle va bien au-delà de la musique.
On entend souvent parler de lien de parenté entre nous : frères... ? C'est sans doute le feeling instinctif et inconscient qui nous relie qui laisse entendre cela...

Clubxtrem) Est-ce qu'au sein de votre duo, chacun a des tâches spécifiques ? Une spécialité ou bien est-ce que vous travaillez dans votre coin pour ensuite assembler vos idées ?

Nous nous retrouvons tous les jours dans notre studio pour composer. Mais il n'est pas rare que l'on travaille en l'absence de l'autre le cas échéant, puis que l'on revoit le tout ensemble par la suite. Mais ce n'est pas du tout un problème tant nous sommes sur la même longueur d'ondes, bien souvent sans même avoir à communiquer.



Clubxtrem) Vous avez une discographie déjà très impressionnante entre vos productions personnelles et vos remixs, est-ce que votre temps est consacré à 100% à la musique ou bien êtes-vous obligés comme beaucoup d'autres d'avoir un travail à côté ?

Nous consacrons 7 jours par semaine à la musique. Nous nous rejoignons dans l'après-midi et/ou la soirée (voire quelques sessions nocturnes...) que nous consacrons donc au studio, et la matinée à la communication, au mail... Nous avons encore quelques activités à côté mais la transition se fait progressivement.

Clubxtrem) Les noms de vos tracks sonnent souvent très franchouillards, on peut citer des titres comme "Illegal Sardine", "Marouflette", "Quoi Que" et le dernier qui est vraiment énorme "Cêpes et Bolets" sur Flash Recordings. A quoi font-ils référence, des moments de vos vies, quoiqu'avec "Illegal Sardine" on a du mal à se faire une idée !

Exact, nous ne sommes pas très friands de la banalité, de la simplicité... Les noms ont généralement une signification et un rapport avec un instant de notre vie : les ami(e)s, les bonnes tranches de rigolade, les bonnes choses de la vie... et aussi de nombreuses expressions, qui ne cessent de nous faire rire, de notre meilleur ami, grande source d'inspiration pour nous... Pour le reste, quelques mots ou expressions qui sonnent bien font l'affaire.



Clubxtrem) Vous avez dernièrement sorti "Moucher Rouge" sur le mythique label allemand Harthouse ainsi que "Chamalo EP" sur Flash Recordings, j'imagine que vous devez être fiers de ces EPs, car de grand noms sont associés à ces labels, Gui Boratto, Hardfloor, Extrawelt pour Harthouse et Oliver Koletzki et Florian Meindle pour Flash Recording. Vous rentrez dorénavant dans la cour des grands. Sentez-vous que votre musique arrive à maturité ?

Effectivement, ce sont deux EP que nous apprécions tout particulièrement. Nous intégrons d'ailleurs souvent ces morceaux dans nos différents lives, car ils s'avèrent très efficaces. Notre musique est en constante évolution et nous recherchons toujours à l'améliorer. Nous avons tant de choses à apprendre... Il est vrai que nous sommes en train de franchir un certain palier, et ce d'autant plus avec les productions que nous avons en projet, mais nous sommes en constant désir de développer notre expérience et le chemin est encore très long.



Clubxtrem) J'ai vu lors de vos différentes sessions live que vous utilisez Ableton Live et différents controleurs (BCF 2000 + Bitstream entre autres), mais concernant votre studio, quel est votre équipement, vous travaillez avec des synthés hardware ou vous êtes plutôt adeptes de VST ?

Oui bon coup d'oeil pour notre set up en live, auquel il faut rajouter le Drumpad. Pour ce qui est de la production, plus nous écoutons et produisons et plus nous avons envie de travailler sur de l'analogique ! Du son pur pour une meilleure sortie sonore. Nous avons la chance d'avoir dans notre studio quelques machines : Elektrotribe (lampe), Yamaha RS 700, Octapad (drumpad) et nous arrivons à nous faire prêter de temps en temps d'autres "bijoux" : Moog, Clavia...
Nous aimons aussi faire de la prise de son avec un enregistreur dans des situations toutes différentes les unes des autres, ainsi qu'avec des instruments acoustiques dans un studio voisin du notre.
Et si nos dates continuent à se multiplier, nous comptons bien équiper notre studio et notre live de nouvelles machines et instruments au plus vite.



Clubxtrem) Comme vous êtes de la région, quel regard portez-vous sur la scène électronique lyonnaise ?

Un regard très positif. Il existe aujourd'hui une belle dynamique grâce à une scène artistique très active, très riche et de nombreuses organisations qui font un travail remarquable. Nous avons également la chance d'avoir un public très éclectique et très cultivé, le festival Nuits Sonores ayant sans aucun doute joué un rôle essentiel dans ce sens là. Nous tenons également à saluer Le Pearl, lieu où nous avons le plaisir de jouer régulièrement, qui accueille une programmation de très grande qualité, et qui se forge déjà une très belle réputation à l'échelle européenne.

Clubxtrem) Vous avez depuis quelques années roulé votre bosse un peu partout sur les différentes scènes électroniques, hexagonale voire mondiale. Quels ont été, pour vous, vos plus beaux souvenirs et vos plus grosses galères ?

Il n'y en a pas spécialement un qui ressort. Les très bons souvenirs sont parfois fait de choses très simples : un lieu agréable, un public souriant et réceptif, suffisent souvent pour nous donner de très grands frissons et pour nous couper les jambes à la fin de notre live... Nous pouvons malgré tout citer l'Apero Sonore pour lequel nous avons joué durant Nuits Sonores : Sonnenstrasse, organisé par Uncivil Prod. Un évènement magnifique de par le cadre : plein air, après-midi, une affluence oscillant autour de 5000 personnes, et une organisation de très grande qualité et très professionnelle (Funktion One à l'appui... avec là aussi une équipe d'ingés son très pro et très sympathique : Mayad Works). Nous tenons à remercier une fois de plus celui qui est à l'origine de tout cela, et qui est devenu un très bon ami par la suite, Alexandre Couthier.
Les mauvais souvenirs, il vaut mieux ne pas y penser !



Clubxtrem) Votre notoriété ne cesse de grandir, vous avez déjà plus de 1500 "suiveurs" sur votre Soundcloud. Quels ont été les ingrédients qui vont ont permis de récolter ce succès aujourd'hui et quels conseils donneriez-vous aux artistes en herbe qui voudraient se lancer dans la production ?

Après 4 ans de production ensemble, je pense qu'il y a plusieurs points à respecter : la musique est en évolution perpétuelle mais il ne faut pas se poser trop de question concernant le contenu, à la condition d'arriver à une sortie sonore cohérente et de qualité. Composer de la musique dans un premier temps pour son plaisir personnel, faire ce que l'on aime et dans un second temps, éventuellement, partager cela avec un public. Il est important de ne rien précipiter. Notre progression a demandé un investissement de temps et de travail très conséquent. Se remettre très souvent en question fut également un élément moteur de cette évolution.

Clubxtrem) J'ai découvert également que vous vous produisez en dj set, notamment vous avez une date le 02/12/2011 au 1810 à St Etienne. C'est une chose que vous faites souvent ? Et est-ce que cela vous sert de "labo" pour de futurs EPs que vous voudriez tester sur le dancefloor avant de les proposer à des labels ?

Bien que le live soit notre prestation de prédilection et que nous le favorisons avant tout, le dj set est un tout autre exercice de style que nous apprécions fortement. Effectivement, il nous permet de jouer nos morceaux tout frais, mais c'est aussi le plaisir de mélanger notre musique avec celle des artistes et des labels que nous apprécions. Quel bonheur de partager au public un coup de coeur musical.

Clubxtrem) Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencé et aussi qui vous ont donné l'envie de passer derrière les machines ?

Les influences ont été et sont si multiples et diverses... Il est très difficile d'y répondre. Nous préférerions citer nos références du moment que sont les labels Mobilee, Upon You avec des artistes comme Gunnar Stiller, Marcus Meinhardt...



Clubxtrem) Comme nous l'avons dit plus haut, vous avez une actualité importante ces dernières semaines, néanmoins j'imagine que vous avez encore quelques tracks bien au chaud. Quand est-ce que sont programmées vos prochaines sorties ?

De nombreux très beaux projets avec de nouveaux labels prestigieux sont actuellement en démarche, mais nous préférons rester discrets sur le sujet tant que rien n'est validé définitivement. Pour le concret, le prochain EP sort ce mois-ci sur le label de Martin Eyerer, Session Deluxe (incluant un remix de Jens Bond / Highgrade) et a déjà été joué par Reboot entre autre.
Nous allons ensuite sortir en décembre un morceau sur le label de Shlomi Aber, "Be As One", un autre sur Subotnik (sous-division de Ostwind), ainsi que sur Percusa.
Pour janvier 2012, un bel EP sur Jett est à venir avec des remixs de Giuseppe Cennamo et Alejandro Vivanco.

Clubxtrem) Aviez-vous deja entendu parler de Clubxtrem avant cette interview et qu'en pensez-vous ?

Bien sûr ! Pour être honnête, il y a un certain moment que nous ne sommes pas allés le voir, sans raison apparente, mais c'est donc l'occasion ! Ce site fait partie intégrante de cet ensemble de portails d'informations et d'échanges sur la culture électronique dont la dynamique est essentielle. Alors nous ne remercierons jamais assez tous ceux qui participent plus ou moins à la diffusion de cette culture. En tout cas un grand bravo à vous pour ce joli travail et nous vous souhaitons une très bonne continuation. Merci pour votre invitation.

Clubxtrem) Avant de nous quitter, l'équipe de Clubxtrem vous remercie de votre disponibilité et vous laisse le mot de la fin :

Nu hoor if me zel niet !




Connecte-toi et donne ton avis !

Partage avec tes amis : Partager    



Qui est en ligne ?

Il y a 38 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!


Agenda

« Avril 2014 »
D L M M J V S
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Billetterie Digitick
Carte des discothèques
Destination Clubbing

Facebook