L'histoire de la Techno de 1986 à nos jours....

19/06/2002    bugsnet    actualités en vrac   

Partager    

Note de xtremdj> Article tiré du bouquin "La techno" de Guillaume Bara - Poche - 84 pages (1999) - Librio (Librio) ; ISBN : 2277302651 ... 10 FF. Merci de préciser vos sources si vous citez des livres.



L'histoire de la musique electronique
L'HISTOIRE
DE LA TECHNO DE 1986 à nos jours...



"Rien de tout cela ne se serait produit si les DJ's
s'étaient contentés de pousser des disques." Et oui,
c'est grâce à eux si aujourd'hui la Techno est
devenue ce qu'elle est.Officiellement, tout a commencé avec
l'apparition de la House Music à Chicago en 1985. Certains
d'entre vous diront que les origines de la Techno date de bien
avant,et ils ont raison ! Disons que les machines
électroniques ont permis de créer bien avant cela.
Un des pionniers se nomme Giorgio Moroder, à qui nous
devons Le thème de Midnight Express et le mythique "I Feel
Love" de Donna Summerqui contenaient déjà les
ingrédients de la Techno.Mais cette musique a d'autres
pionniers, entre autres allemands comme le groupe Kraftwerk.Citons
également le producteur Arthur Baker, et les groupes
anglais Human League, New Order ou Depeche mode qui, à leur
façon, ont participé à la popularisation de
la musique électronique.


LES DEBUTS DE LA
HOUSE


Ce mouvement n'est pas un hasard. En effet, le
début des années 80 est marqué par une
production sans grande qualité: le disco meurt, le rock
stagne et n'évolue plus et le hip-hop a du mal à se
faire accepter. C'est le DJ Frankie Knuckles qui va commencer
à donner le ton lors de ses soirées dans le club le
Wharehouse qui deviendra le House et donnera son nom à la
House Music. Incomparable DJ, il est très friand de mix
intégrant des rythmiques mélangées à
la crème de la musique "Black" de l'époque. C'est
lui qui commença à diffuser des morceaux
créés à l'aide des premières machines
électroniques disponibles sur le marché et
composées par des jeunes du quartier. Tout aurait pu
s'arrêter là si ces premières
créations,composées par des amateurs totalement
inconnus et mixées avec le talent bien connu de Frankie,
n'avaient pas créé l'hystérie des clubs et du
public. Très vite, d'autres DJ's non moins connus comme
Farley Jackmaster Funk ,Lil'Louis,Steve "Silk" Hurley, Larry
Heard,Tony Humphries... prennent le créneau.


1986: LES PREMIERES
EVOLUTIONS DE LA HOUSE


Et déjà le mouvement évolue. La
House n'est pas encore disponible pour le grand public qu'à
New York, elle donne, en 1986, naissance au Garage, dans un club
bien connu: Le Paradise Garage mené par un DJ de
légende, Larry Levan qui décèdera du SIDA et
à qui un disque sera dédié (cf. King Street
Sound 1074 / Basil : Getaway). La House évolue mais reste
underground car elle reste trés liée à la
communauté gay. De plus elle se trouve confrontée
à l'explosion commerciale du rap.En 1986, Larry Heard, fan
de jazz, funk, et rythm'n blues apporte son petit grain et
crée la Deep House. D'autres diront que c'est Marshall
Jefferson qui en est le créateur.La Deep est probablement
le courant le plus soft de la house, avec un tempo assez lent et
des mélodies inspirées du Jazz.La Minimale House
née de Détroit.


1987: L'ACID HOUSE NEE
ET GAGNE L'EUROPE


Vers 1986, les pays européens commencent à
s'intéresser à la House, eux aussi gagnés par
la lassitude du Disco. Le succès y est impressionnant et
inattendu.Un commerce se développe et la House s'exporte
bien. Mais la réelle explosion de la House se situe en 1987
avec l'apparition de l'Acid House crée par DJ Pierre qui en
compose le premier morceau : "Acid Trax".Ce courant de la House
explose en Europe et se symbolise par un synthétiseur que
tout le monde connait bien: La Roland TB303, qui produit ces
légendaires sons stridents forcément appelés
acids. C'est d'ailleurs en Angleterre que tout commence avec
l'importation de l'Acid House de lîle d'Ibiza aprés
l'été 87. Trois DJ ont tout déclenché:
Danny Rampling, Paul Oakenfold, et Nicky Holloway. Avec
l'arrivée de l'Acid House, la réconciliation
d'amateurs de tous style de musiques est surprenante. Tout le
monde se prend à bouger sur cette musique outre atlantique.


1988: NAISSANCE DE LA
TECHNO ET APOGEE DE L'ACID


Maintenant, direction Détroit, année 1988.
Trois noms sont à retenir: Juan Atkins,Derrick May et Kevin
Saunderson. Voici les créateurs de la Techno de
Détroit, influencés par cette ruine industrielle
dans laquelle ils ont grandi. Le premier à composer est
Atkins, Derrick May et Kevin Saunderson suivront. Kevin est le
premier à exporter sa musique dans le monde grâce
à Inner City et les fameux "Big Fun" et "Good Life". A
partir de là, c'est l'explosion: les labels de production,
les artistes et les DJ's Techno se multiplient. En 1990, la Techno
est solide grâce à son excellente intégration
en Europe. En Angleterre, l'Acid prends des proportions
démesurées.D'ailleurs, l'été 88 sera
l'apogée de l'Acid et sera appelé "Summer of Love".
Mais cet élan fait peur, la presse dénonce sans
cesse les soirées Acid comme des soirées "drogue",
l'opinion publique s'inquiète. Dès lors, le
gouvernement fait la chasse: les clubs ferment à deux
heures du matin, les jeunes sont constament arrêtés
et fouillés. Face à cela, les fêtards
décident de se retirer à l'abri des regards et de la
police.Les fêtes se donnent dans des champs, des granges,
des entrepôts... ce sont les premières"raves party".
Alors qu'à Chicago nait la Hip House, L'Italie lance
L'Italo House, mélange de genres à but
commercial.


Naissance de la New Beat en Belgique .

1989: LA HOUSE ET LA
TECHNO GAGNENT L'EUROPE


En France, le mouvement est importé d'un
côté par quelques jeunes qui ont découvert ce
mouvement en angleterre et qui sont "tombés dedant", de
l'autre côté par un DJ qui est devenu aujourd'hui une
figure emblêmatique de la Techno: Laurent Garnier. Ce jeune
DJ trés talentueux (DJ Pedro, c'était son nom de
scène) à commencé à L'Hacienda de
Manchester, un des épicentres de L'Acid House en
Angleterre. En 1989, c'est la Belgique qui commence à
s'intéresser à ce mouvement alors qu'en France,
quelques clubs parisiens comme le Boy, La Luna ou le Palace sont
déjà spécialisés. Deux radios
diffusent de la House: Nova et Maxximum. Quelques magasins de
disques commencent à se spécialiser. On commence
même à surprendre quelques titres House caracoler en
tête des hits parades européens: French Kiss
(Lil'Louis), Pump up theVolume (M.A.R.R.S), S-Express, Good Life
(Inner City)... Bien sûr, comme l'Angleterre, la France
connait elle aussi un mouvement de censure entre autre par des
radios telles que NRJ. Le problème est toujours le
même: on voitdans cette musique un mouvement de
drogués. Pourtant certains journalistes l'annoncent
déjà comme un mouvement qui va durer et qui va
boulverser la culture en général. Dès 1989
à Berlin, on commence déjà à voir des
gens défiler dans la rue accompagnés de Techno.
D'ailleurs l'Allemagne intègre sans problèmes le
mouvement House et Techno.Ce genre de défilés
grandira chaque année pour donner la fameuse "Love Parade".


1990: LE TEMPS DES
RAVES


Ce chemin n'aura pourtant pas été
effectué sans embûches, loin de là. En
effet,les premières grandes raves parisiennes (début
des années 90) connaissent un gros
succès,appuyées par quelques médias, entre
autre Radio FG qui deviendra trés vite LA radio
"branchée" de référence. En province, comme
rien n'est fait, des soirées"underground" s'organisent,
souvent dans des endroits insolites comme des grottes ou des
entrepots. Mais les problèmes qu'a connu l'Angleterre
commencent à fairel eur apparition en France: les
médias dénoncent ces soirées comme des
repères à drogues (entre autre l'ecstasy).


A Ibiza apparait le Balearic Beat .

1991: LA STREET
PARADE


En 1991, l'Autriche lance elle aussi sa première
Love Parade: la "Street Parade".L'allemagne lance la Trance
1992.Apparition du Hardcore (Origine: Hollande), du Breakbeat
(Origines: Angleterre)et de la Progressive House (Angleterre), La
Tribal nait de la Hollande et de l'Allemagne ,Les Italiens passent
de l'Italo House à l'Euro Dance et continuent leur
matracage commercial .


1993: LES PREMIERES
VAGUES D'INTERDICTION


En 1993, les raves commencent à être
interdites, et les organisateurs poursuivis en justice. Pourtant
le mouvement rave dure et s'amplifie. Arrivée en France des
"Free-Party" importées d'Angleterre. Comme son nom
l'indique,l'entrée en est totalement libre et gratuite. Les
DJ Mixent généralement
bénévolement,uniquement pour leur plaisir et celui
des ravers. Une façon de montrer aux autres qu'ils n'ont
pas l'intention de laisser tomber leur musique, et qu'elle est
restée maître face à l'argent.
Généralement, ces soirées se déroulent
la plupart du temps dans l'illégalité (sans
autorisations ni accords) et sont pourchassée
férocement par les autorités.


Naissance du Happy Hardcore (Origines: Hollande et
Angleterre) et de la Happy House (Hollande) New York lance la Hard
House. Les Allemands font évoluer la Trance vers la Hard
Trance puis le Trancecore, et lance l'Acidcore. En Inde, de Goa
nait la musique du même nom.


1994: Naissance du Gabber (Origines: Hollande) et du Trip
Hop (Origines: Angleterre) .


1995: STOP AUX RAVES
!!!


1995, un décret ministériel est
diffusé aux forces de police et aux gendarmeries:la guerre
est déclenchée mais rien n'y fait. Malgré les
interdictions et les annulation de soirées pourtant
conformes, le mouvement techno ne cesse de créer de
nouveauxadeptes. D'un côté, les têtes d'affiche
du monde de la techno se regroupent et tentent de lutter face au
gouvernement pour faire valoir leurs droits. De l'autre, certains
finissent par ignorer ces démarches et se retrouvent dans
les "free-party" qui profitent de la situation et où le
"Hardcore" domine musicalement.


Apparition de la Jungle / Drum'n'Bass, du Big Beat en
Angleterre,et de la Funk House (USA/France). Création
également du Hard Bag / Hand Bag (Angleterre) .


1996: LA
REPLIQUE


En 1996, de grosses soirées sont annulées
(souvent par des patrons de discothèques qui perdent gros).
Réaction? Les meneurs de la scène techno fondent une
association,La Technopol. Celle ci est chargée de
réunir les acteurs de la scène techno et de former
une unité face à leurs ennemis. Cela portera ses
fruits puisqu'en mai 96, le maire d'Avignon interdit toute
soirée techno sur son territoire communal. La Technopols'en
mêle et porte plainte.


Création du Speed Garage en Angleterre


1997: LA TECHNO
RESPIRE


En janvier 97, la mairie d'Avignon perd le
procès.Il en sort que légalement, personne n'a le
pouvoir d'interdire les raves. Une bataille est enfin
remportée, mais pas la guerre. En effet, la Technopol butte
face au ministère de l'Intérieur qui ne veut pas
traiter. C'est le ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy qui
va faire le premier pas pour que s'arrête la chasse aux
ravers. la même année, la "Love Parade" réunit
1 million de personnes à Berlin. Plus fort encore! Le
nouveau ministre de la Culture Catherine Trautmann et l'
ex-ministre Jack Lang se rendent dans une rave. On raconte que
cette soirée déclencha
l'armistice.Complètement ébahis devant cette
manifestation, les deux politiciens auraient
déclarés dès le lendemain de
l'évènement qu'il ne fallait pas interdire les raves
et qu'au contraire, il avaient autant le droit que les autres de
se réunir car"la techno est devenue une culture à
part entière".


1998: LA TECHNO
PARADE


En France, il faudra attendre 1998 et l'intervention de
Jack Lang pour voir apparaître la première "Techno
Parade" à Paris. Depuis, tout s'est enchainé: les
soirées reprennent leur cours, en 1998 est organisée
la première Techno Parade à Paris qui réunira
prés de 250 000 personnes. Seules les free-party
connaissent encore quelques problèmes dus au fait qu'elles
sont souvent organisées dans la limite de
l'illégalité. La techno se porte aujourd'hui le
mieux du monde: les fans sont de plus en plus nombreux, et c'est
le marché du disque qui se porte le mieux (chaque
année, les ventes augmentent de 200%!) alors que le reste
stagne. Même le hip-hop et le rap ne font plus le poids.
Ceci entraînant cela, la techno souffre pourtant aujourd'hui
de plusieurs maux dont nous vous invitons à aller
débattre. En effet nous avons vu se développer
autour de la techno un star système avec l'avènement
des DJ's. En effet, certains organisateurs râlent lorsqu'ils
voient des DJ's se faire payer 50 000 Francs pour mixer 2
heures!De plus, certaines têtes d'affiches semblent en perte
de vitesse du fait qu'elles ont un nom, et qu'il arrive souvent
qu'elles proposent au public un spectacle de mauvaise
qualité. Le business de la techno a également
attiré quelques requins avides d'argent qui trahissent
souvent l'esprit même de cette musique.
Malgré tout cela, la
techno reste la techno, avec un esprit, une culture,un mode de
vie, et cela, rien ni personne ne pourra le lui
enlever...

En esperant que votre culture musicale électronique se propage sur le WeB;amicalement bugsnet...


Note cet article :
  -   ? / 5 sur 0 note(s). Connecte-toi pour commenter cet article

KennyDee
Helper
Posté le 20/06/2002 à 08h06par KennyDee
Inscrit le 15/09/2001

Envois : 4900
c'est de toi bugsnet ca ??
chapeau en tout cas !


dwarf1
Membre
Posté le 20/06/2002 à 09h13par dwarf1
Inscrit le 07/06/2002

Envois : 846
mmmmmmmmm c'a vient pas d'un pti bouquin a 10f "la techno"? ça me dit quelque chose ...


Godzibast
Membre
Posté le 20/06/2002 à 10h17par Godzibast
Inscrit le 25/02/2002

Envois : 467
Si c'est bien celui là.........


PEZ
Membre
Posté le 20/06/2002 à 11h27par PEZ
Inscrit le 15/02/2002

Envois : 2174
bon article, interessant.


Josh_Love
Membre
Posté le 20/06/2002 à 12h09par Josh_Love
Inscrit le 03/10/2001

Envois : 1468
Pour ma part repiquer quelque chose d'un bouquin bcp de personnes peuvent le faire et donc tu n'as donc pas de mérite à avoir sur ce coup celui que j'ai pour le site je m'en suis occuper de A a Z ce qui m'as quand même pris 48 h pour le faire.

JudjeLove


Posté le 20/06/2002 à 12h17par NainDeJardin
Inscrit le 03/11/2001

Envois : 1652
ben moi je te remercie de nous faire passer des infos comme ca je trouve ca interessent!!


KennyDee
Helper
Posté le 20/06/2002 à 12h50par KennyDee
Inscrit le 15/09/2001

Envois : 4900
euh surtout que si c tirer d'un bouquin c'est interdit de le mettre ici ??!!!


dj_sax
Membre
Posté le 20/06/2002 à 14h19par dj_sax
Inscrit le 08/10/2001

Envois : 511
AHAHAAHAHA l'imposteur !!!!!!!!! C'est tiré du bouquin "La techno" de Guillaume Bara - Poche - 84 pages (1999) - Librio (Librio) ; ISBN : 2277302651 ... 10 FF.
Tu aurais pu mettre tes sources, c'est la moindre des choses, sinon c du plagiat ...

Mon opinion (aux p'tits oignons )
Je pense que ce livre contient toutes les idées principales du mouvement techno, mais il reste assez sommaire. Mais je vous conseille de le lire car il permet de comprendre les origines de la techno.

Voili Voilouuuuuuuuu


dwarf1
Membre
Posté le 20/06/2002 à 14h46par dwarf1
Inscrit le 07/06/2002

Envois : 846
c'est clair qu'il est pas mal ce bouquin mais de la à tout le recopier.....


bugsnet
Membre
Posté le 21/06/2002 à 12h14par bugsnet
Inscrit le 11/05/2002

Envois : 3
ouh la la la
alors premierement je ne savais pas que cet article était tiré d'un bouquin,c'est un pote qui me l'avait mis sur disquette il y a de çà pas mal de temps.de plus je n'ai jamais dit que cet article était de moi!
Deuxiement Judgelove,toi qui apparement fait "vibrer" ce site,pkoi es tu aussi agréssive?! Je n'ai agressé personne il me semble. cet article m'a parût intérréssant c'est pourquoi j'ai voulu le faire parvenir ici.Pour finir excusez moi de ne pas avoir mis les sources(que je ne connaissais pas),pris sur ce ton je réfléchirais plusieurs fois avant de mettre une news ou un article sur ce site...!


Posté le 01/08/2003 à 04h51par ravermeister
Inscrit le 14/11/2002

Envois : 3600
article tres interssant...

on apprend des choses qund on est jeune

j'aurais bien voulu vivre ces premiers moments de la scene electro, notamment a detroit!!!


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Octobre 2020 »
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 24 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !