Interview ==> Violaine Schütz (FR)

02/07/2009    fookooflakman    interviews   

Partager    

Bonjour Violaine ! Je fais un bref rappel pour nos chers membres : tu es, dans le désordre, bloggeuse, journaliste-chroniqueuse-pigiste, dj-selector, écrivain... Rien que d'aligner tout cela sur la même ligne, c'est déjà impressionnant.


Clubxtrem) A tout hasard : tu peins, tu sculptes, tu dessines ? Blague à part, tu as de multiples facettes, et nous allons les aborder une par une au cours de cette interview. Mais si tu as d'ores et déjà l'envie de préciser, je te laisse compléter ton portrait ici.

Ben je fais très bien les pâtes et les oeufs au plat-ketchup, non blague à part (mais j'ai du mal à les mettre à part en général), ma première passion c'est justement le dessin et la peinture. Je n'ai fait que ça jusqu'à mes 19 ans. J'étais même aux Beaux Arts en candidate libre, et ado je suivais un cours de nu où il fallait que je dessine des modèles dans le détail alors que j'avais jamais vu un garçon à poil. C'était pas évident cette affaire ; j'ai arrêté de peindre quand on m'a volé toutes mes toiles.



Clubxtrem) Revenons-en à tes débuts si tu veux bien. C'est bien par le journalisme que tu as commencé à te faire connaître, right ? Peux-tu nous raconter comment tu as intégré la belle équipe de Tsugi (qui s'occupait auparavant de Trax) ? Et à côté de ça, parles-nous aussi de tes blogs. Qu'est-ce qu'ils te permettent de faire que tu ne peux pas faire dans un magazine ? Et quelles sont les surprises auxquelles on aura droit dans le numéro d'été de Tsugi ?

J'ai fait un DESS de conseil éditorial après des études de philo en 2003/2004, et à ce moment là fallait faire un stage. J'ai choisi Trax, et après un stage de 6 mois, je suis devenue pigiste régulière (j'avais des papiers cool tous les mois). Quand en 2007, Trax a été racheté par Technikart, j'ai suivi l'équipe dont je me sentais très proche. C'est une grande famille le "Tsugi crew".


Clubxtrem) D'ailleurs tu n'écris pas que pour la presse spécialisée je crois ? Et en tout cas, pas seulement pour celle qu'on trouve en kiosque. Comment t'es-tu imposée en référence en si peu de temps ?

Ah ah, je suis une "référence". Ah, ah, ah, attends, j'appelle ma psy, et j'arrête la psychanalyse... Bon en fait j'ai pas commencé "il y a si peu de temps". J'écrivais dans le magazine du Lycée St Charles à Marseille, et puis j'ai crée, à 18 ans, un fanzine papier "Immature", que je distribuais moi-même aux magasins de disques d'Aix-Marseille, j'avais même quelques abonnés. Je le faisais photocopier au travail de ma mère, et j'écrivais toutes les chroniques. Avec le web, j'ai multiplié les webzines, donc ça s'est pas fait en un jour cette affaire...


Clubxtrem) En dehors de ça, tu as aussi publié ton premier livre il y a déjà 1 an : "Around the world, Daft Punk". A l'aide de différents témoignages, tu expliques l'impact d'un morceau (et plus largement du duo qui l'a composé) sur toute une génération de clubbers et d'artistes. Il est malheureusement épuisé depuis bien longtemps. Mais il me semble que tu viens juste d'achever un autre ouvrage. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

Oui en fait j'ai un roman dans les tiroirs depuis très longtemps, c'est de l'auto-fiction avec une bonne louche d'humour noir et de mauvais esprit, qui cause de suicide, d'amour, d'alcool et de musique. Le seul truc, c'est que j'ai peur de l'envoyer aux maisons d'édition. Je ne supporte pas les "rateaux" et ce truc, c'est vraiment ultra personnel, une lettre de refus me tuerait.


Clubxtrem) La musique occupe le plus clair (ou sombre, au choix) de ton temps, mais pas seulement par le biais de l'écriture. En effet, tu as récemment mixé aux Solidays 2009. C'était comment ? D'ailleurs tu mixes assez souvent sur Paris depuis quelques temps, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de t'écouter. Tu joues plutôt quoi ? As-tu eu des coups de coeur musicaux récemment ? Et y a-t-il des morceaux qui t'accompagnent partout où tu vas mixer ?

Joli le "la musique occupe le plus sombre de ton temps". C'est exactement ça en plus. Oui, je jouais avec mon amie Céline pour Tsugi à la Green Room Heineken de Solidays, et c'était super chouette. On a battu notre record de bras levés et de sueur versée sur le dancefloor. Sinon je joue en effet pas mal ces derniers temps. Cet été, je serai au Big Festival avec Nadège Winter à Biarritz, au Midi Festival à Hyères, à Rock En Seine, et d'autres. Je passe aussi bien des vieux morceaux un peu rares que des nouveautés que je reçois par le boulot. Ça peut être de l'électro, de la pop ou du funk, il faut juste que le morceau soit dansant, beau ou surprenant ! Mais j'ai quand même une préférence pour l'électro pop complexe et un peu mélancolique. Mes derniers coups de coeur ? Le Joakim qui sort en septembre, et le Krikor. Questions "morceaux", le "I'll get you" de Classixx est fantastique ! Et les morceaux qui m'accompagnent partout : "Blue Monday" de New Order, "Face to face" de Daft Punk remixé par Cosmo Vitelli, "Miura" de Metro Area, "You think you're a man" des Vaselines.


Clubxtrem) A ce sujet, tu ne mixes pas toujours toute seule, mais tu fais aussi partie des collectifs Kiss The Girl et JVC. Ca change quoi d'ailleurs ? Et cet été, c'est seule ou à plusieurs qu'on te retrouvera derrière les platines ?

On me retrouvera avec Céline de Kiss The girl et Jill de Jvc au Cha Cha le 9 juillet et le 21 juillet au Batofar avec Jill, le 4 juillet en versus avec mon ami Pierre de Télérama, et plein de fois encore avec Céline, mais je jouerais aussi seule, comme le 31 juillet au PointFMR (toutes les dates sont sur Nights Out). En fait je me fais vite #### seule, j'ai besoin d'être entourée, et de pouvoir avoir du répondant ou réagir moi-même à un morceau. Plus on est de fous, plus on rit, non ?


Clubxtrem) Pendant qu'on discute de mix, tu préfères quel format : vinyl, CD, 100% numérique ? Et concernant les formats numériques, as-tu un peu suivi ce qui se passe en ce moment au gouvernement ? Je veux parler de la loi HADOPI. As-tu eu le temps de te forger une opinion à ce sujet ?

Je suis sur CD, notamment parce que transporter des vinyls n'est pas une mince affaire. Pour la loi Hadopi, ma position n'est pas simple. Je vois combien les artistes galèrent à tirer profit de leur musique, en même temps de nouveaux modèles s'imposent et les dj sets et concerts permettent de s'en sortir. De l'autre côté, je passe ma vie sur les mp3 blogs, à traquer la nouveauté. Mais je peux toujours dépenser 60 euros de CDs à un concert d'Ariel Pink ou acheter des vinyls très chers. Mais je crois surtout que le monde change et qu'on ne peut pas aller contre ça...


Clubxtrem) Comme tout dj, il y a un moment donné où la frustration devient grande à ne jouer que les morceaux des autres et le besoin de créer se fait alors sentir. Il me semble à ce sujet que tu viens tout juste d'entamer un nouveau projet que je te laisse le soin de nous présenter.

Quel fin limier cet Olivier ! Oui je fais de la musique avec mon pote Greg de Make The Girl Dance. Notre groupe s'appelle "I Am The Cosmos" et on compte jouer sur Pluton en 2012. En attendant on a deux morceaux dont l'un a été remixé par l'excellent Gesaffelstein (Goodlife / Space Factory) et on a quelques labels qui sont intéressés. Je suis très fière de notre nouveau morceau qui sera bientôt en ligne, "Holiday Romance" et qui est très "endless summer". Ça parle des amours de vacances quand on a 17 ans, et j'ai l'impression de pas avoir bougé un brin depuis.


Clubxtrem) Bon hé bien je vois que tu n'as pas de quoi t'ennuyer. Mais permets-moi de te poser quelques dernières questions : dans un monde aussi "globalisé", avec l'avènement des nouvelles technologies qui nous relient tous entre nous à chaque instant, penses-tu qu'il est important de se diversifier dans les métiers ou de varier ses formes d'expression artistique ? Est-ce que c'est important pour toi de toucher le plus de monde possible ou as-tu autant de cordes à ton arc parce que tu es autant passionnée par l'écriture que par la musique ?

En fait je songe à faire un film en ce moment... Non, en fait ça tombe bien que je ne sois pas passionnée que par l'écriture et la musique parce que je me retrouve à la confluence des crises (du moral des troupes, de la presse, des ventes de disques). Hélas rien de ce qui me fait vibrer ne fait vivre son homme... C'est le prix à payer.



Merci Violaine pour ta sincérité et le temps que tu nous as consacré. Promis cet été, les clubxtremiens seront au rendez-vous sur les dancefloors que tu chouchouteras avec tes sets !


Pour en savoir un peu plus :
- le myspace de Violaine,
- le myspace d'I Am The Cosmos,
- le blog Nights Out,
- le blog de Violaine,
- le magazine Tsugi.



Mak93
Membre
Posté le 08/07/2009 à 11h23par Mak93
Inscrit le 10/10/2005

Envois : 916
Quel coïncidence, j'ai terminé hier après-midi son bouquin. Super bien écrit, qui recèle de petites infos et qui n'est pas qu'un livre sur les Daft, mais aussi un hommage à tous les acteurs de la french touch.

En tout cas très bonne interview


rewind
Membre
Posté le 12/07/2009 à 00h11par rewind
Inscrit le 26/07/2008

Envois : 116
Belle interview
par contre j'ai eu l'occasion de la croisé en soirée dans les Backstage sans à l'époque vraiment savoir qui c'était
mais lorsque je l'ai vu mixé, non enfin joué
car c'était de la selecta
j'ai pas vraiment aimé du tout
une honte alors que certain Dj lutte pour ce retrouver sur une grosse scène
mais bon bravo à elle en tout cas, je la suit assez souvent sur son blog et Trax


kidkey69
Helper
Posté le 12/07/2009 à 23h41par kidkey69
Inscrit le 08/05/2004

Envois : 2344
Je la connaissai même pas cette fille!!!


rewind
Membre
Posté le 13/07/2009 à 10h26par rewind
Inscrit le 26/07/2008

Envois : 116
Pas super connu je trouve
mais un parcourt intéressant
perso, rien contre l'interview
mais quand j'ai commencé avec mon webzine, j'ai fais une interview un peu comme celui là juste pour récupérer des contacts et partenariat pour le site
;)
Attention, ça veux pas dire que Clubxtrem veux en tirer profit :)
ça me fais juste penser à ça


Posté le 13/07/2009 à 10h34par fookooflakman
Inscrit le 26/09/2002

Envois : 3989
Je travaille petit à petit à vous faire (re)découvrir des acteurs du milieu de la scène électronique, mais qui ne sont pas uniquement DJs ou producteurs. Pour varier les plaisirs, je commence à regarder du côté des dessinateurs de flyers, d'organisateurs dans l'évènementiel, peut-être des light ou des video jockeys, des gérants de label...

Bon, bien sûr il y a prochainement d'autres interviews de DJs ou producteurs (c'est en cours), mais j'ai envie qu'un panel plus large de métiers soient représentés. D'ailleurs, si vous avez des suggestions, n'hésitez pas.



rewind
Membre
Posté le 13/07/2009 à 11h06par rewind
Inscrit le 26/07/2008

Envois : 116
j'aime ta façon de voir les choses ;)


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Juillet 2017 »
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 83 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !