59 - NAME d'hiver 2017 du 03 au 05/03/2017 Photos

11/03/2017    bellavita    rapports de soirées   

Partager    

Après le succès de la dernière édition du NAME festival en octobre dernier, on trépignait d'impatience à l'idée de retrouver toute l'équipe d'Art Point M pour ce nouveau format hivernal.

Si le NAME festival embellit nos automnes depuis plus de 12 ans, c'est la première année que celui-ci proposait une édition d'hiver, un véritable challenge pour les organisateurs, dans un contexte économico-politique instable où la culture n'a plus sa place.



Et pourtant, comme à son habitude, le NAME nous a épaté : nouveau format (avec notamment le NAME In The City), programmation digne des plus grands festivals nationaux, atmosphère unique, lieu incontournable, tout était réuni pour garantir un weekend parfait... On vous raconte tout !


Vendredi 03 mars 2017

Nous arrivons à La Condition Publique aux alentours de 23h30. Après avoir rechargé notre carte, nous retrouvons avec plaisir l'imposante structure en béton cher à nos coeurs, celle-là même qui avait accueilli Kristian Beyer lors de l'inoubliable closing de l'édition d'été. L'ambiance est déjà survoltée lorsque Vaal prend les commandes de la Room 1.





Et la fille de Sting a de quoi séduire : signée sur le label Afterlife (le label de Tale of Us), elle a rapidement imposé sa signature musicale par ses incroyables remixes, notamment du récent "Wander to Hell" de Locked Groove. Aussi à l'aise sur scène que son paternel, elle assure le show en dévoilant son univers, entre expérimentations et onirisme techno, nous dévoilant ses productions aux influences jazz et rock comme "Mathe" ou plus électro (proche de la deep) avec "Cine" ou "Seahnak", on en redemande !



Il est minuit lorsque les kicks tapageurs de Rebolledo viennent raisonner à nos oreilles. Ni une, ni deux, nous filons en direction de la room 2 afin d'apprécier tout le talent du dj mexicain, moitié du duo Pachanga Boys. Entre sonorités acid, trans, techno ou encore deep, il mélange les styles, fait sa tambouille, pour ne garder que le meilleur à nous offrir !





Le public est déjà bien chaud lorsqu'entre en piste Agents Of Time. Derrière ce nom de scène, un trio italien : Andrea Di Ceglie, Fedele Ladisa et Luigi Tutolo. Leur approche personnelle de l'électronique (mélange de progressive, de techno et d'ambient) s'apprécie encore plus en live : les instruments analogiques donnant une dimension unique à leur set. On se prend une grosse claque devant l'intensité de leur show !





Puis vient le tour du célèbre duo Tale Of Us et leur production techno aux beats puissants. Les 2 prodiges maitrisent leurs kicks comme personne, et nous font découvrir leurs dernières créations mêlant musique classique, ambient et bandes originales, proposant une expérience acoustique fascinante ! On comprend mieux pourquoi ils sont acclamés aux quatre coins du monde.





Il est 04 heures du matin lorsque nous nous dirigeons vers les basses frénétiques de Dj Koze. Et si le producteur hambourgeois cartonne depuis plus de 20 ans, ce n'est pas un hasard, ses remix et productions faisant mouche à chaque fois. Aidé d'impressionnants jeux de lumière et d'un vjing hypnotique, il conquit la foule par la beauté de son set.



Et quoi de mieux pour conclure cette soirée que la figure marquante de la nouvelle scène techno parisienne ? Résident de Concrête à Paris, Antigone joue un set sans dispersion, tout dans la technique. Il instaure son ambiance et laisse échapper des enceintes un kick vigoureux. Jamais dépassé par les morceaux qu'il joue. Il module les morceaux à son envie et nous transporte jusqu'au bout de la nuit !




Samedi 04 mars 2017



En ce début de weekend, le NAME envahit la métropole lilloise. Ainsi, on a pu profiter du NAME In The City durant toute la journée et toute la nuit. Si le collectif House Sounds Better With You avait installé ses quartiers à La Relève pour une soirée House en compagnie de Tomska, c'est au Bfloor que l'équipe de Welcome To My Flat se produisait avec une programmation 100% locale. Chez La Biche & Le Renard, on se détendait aux rythmes de Seb, de Too Many Cars In The Kitchen, alors que le Workshop ravivait les plus matinaux...

Côté clubbing, le Magazine Club offrait une place de choix au duo Frankey & Sandrino et Mark Broom faisait vibrer les murs du club valenciennois le Lârm. En tout, c'est plus d'une vingtaine d'évènements qui se sont organisés autour du NAME d'hiver, de Lille à Valenciennes !




Dimanche 05 mars 2017

A peine remis de nos émotions que déjà la dernière journée se profile ! Mais il n'est pas encore l'heure de la nostalgie car aujourd'hui, c'est le Name By Day, soit 9 heures de son non stop, de 13h à 22h, en direct de notre belle Condition Publique ! Au programme : Blac, APM 001, Ruede Hagelstein, Pantha du prince et le duo Adriatique.

A notre arrivée, APM001 vient de clore son set. le trio, composé de Thierry, Seb et Fanny, fait un carton plein ! La foule est conquise et salut longuement leur performance, notamment Fanny Bouyagui, à l'origine du projet Name Festival ! Ils laissent ensuite place au dj allemand Ruede Hagelstein et ses productions exotiques et sensuelles.





Durant une heure, le producteur délivre un set aussi varié qu'inspirant ! Entre house tribale, vocales entêtants et mélodies hypnotiques, il conquit, à mesure que l'heure passe, La foule qui se fait de plus en plus compacte, captivée par un vjing et des jeux de lumière sublimant les productions du résident du célèbre club Watergate.



Puis vient le tour de Pantha du prince, l'énigmatique producteur ! Caché sous sa capuche, l'artiste récemment salué par la critique avec son excellent "Triad" captive d'entrée par des sonorités originales, parfois déroutantes, mais toujours mélodieuses et poétiques. Son style minimaliste invite au voyage et l'on se perd dans un univers à la fois sombre et magique.





Il est 20h lorsque les deux compères du duo Adriatique prennent les commandes des platines. Quoi de mieux pour clore cette première édition hivernale ? Les troublions suisses nous offrent le set coup de coeur de cette journée. Dès le début, on est emporté par une incroyable énergie qui ne nous lâchera plus durant les 2 heures de mix ! Tantôt house, tantôt techno, ils jouent avec les nappes synthétiques et les basses vrombissantes, passant d'une techno sans concession à une house plus mélodieuse sans jamais nous perdre !





22h sonne, et déjà les lumières de la Condition Publique se rallument, éclairant les visages des derniers festivaliers, visiblement repus par tant de BPM ! Finalement, NAME d'automne ou NAME d'hiver, chez Clubxtrem, on n'aime TOUT COURT !

Crédit photos : Jacob Khrist Photo.


Note cet article :
  -   ? / 5 sur 0 note(s). Connecte-toi pour commenter cet article

S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Octobre 2017 »
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 80 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !