Interview ==> Lecomte De Brégeot (FR)

23/04/2017    dj_sacha    interviews   

Partager    

Lecomte de Brégeot aka Yannick Lecomte se passionne depuis son plus jeune âge pour la musique électronique. Adolescent, il découvre l'univers des free party et commence à mixer sur platines.

Il décide par la suite de faire ses preuves par la qualité de ses productions. Après plusieurs free releases, il est rapidement repéré par le label So French Records qui souhaite l'intégrer à sa compilation "Summer Time".

"Let Me Introduce Myself" deviendra son premier titre labellisé. Il collabore aujourd'hui également avec le label Boxon Records.



Sa touche ? Un savoureux mélange entre sons des années 1980 d'inspiration new wave et techno contemporaine.

Depuis ses débuts Lecomte de Brégeot a toujours entretenu son attachement pour le djing. Sur scène, il sait s'inspirer de ses multiples influences pour partager des sets variés mixant minimal, house et électro-techno.

Considéré comme une "perle en devenir" par les fondateurs du Trans-Porteur (char de la Techno Parade 2015), Lecomte de Brégeot fait partie des nouveaux talents sur lesquels il faudra compter dans les années à venir.

Clubxtrem) Qui se cache derrière Lecomte de Brégeot ?

Yannick Lecomte.

Clubxtrem) Où as-tu grandi et où vis tu aujourd'hui ?

Je suis né à Paris puis j'ai grandi dans la région lyonnaise, puis après quelques années à l'étranger, j'ai décidé de revenir vivre à Lyon.

Clubxtrem) Quels sont les disques que tu écoutais et qui ont marqué ton enfance ?

Pour le rock : 1967 / 1970 (Beatles), Soft Parad (Doors), Wish you were here (Pink Floyd), News of the world (Queen), Play blessures (Baschung), Morning Glory (Oasis).
Pour l'électro : Surrender (Chemicals Brothers), The Fat of the Land (Prodigy), Homogenic (Bjork), Dubnobasswithmyheadman (Underworld).
En rap : Le micro d'argent (I Am) et Supreme Ntm (NTM).

Clubxtrem) Qu'est-ce-qui t'a donné envie de devenir musicien et comment en es-tu venu aux musiques électroniques ?

J'ai toujours été fasciné par la musique par la faculté qu'elle a de transmettre des émotions. Réécouter un morceau par hasard qu'on n'a pas entendu depuis 10 ans, c'est comme si on retournait à l'époque où on l'avait entendu pour la première fois c'est fou.

Début 2000 j'ai découvert les rave party, on était tout une bande de copains à courir derrière les nouveaux arrivages de vinyls, c'était une période où il y avait vraiment une effervescence de groupe, c'était genial.

Après avoir rempli quelques bacs de disques et être resté littéralement scotché sur certains d'entre eux notamment sur le "Poney EP" de Vitalic, j'ai décidé d'acheter ma première machine.



Clubxtrem) L'électronique te permet-elle d'aller au bout de tes créations sonores ou n'est-elle qu'une base, qu'un socle de départ pour l'écriture ?

Le matériel permet aujourd'hui d'explorer toute une palette de sonorités dont je n'ai pas encore perçu les limites. C'est aussi pour moi l'occasion de collaborer avec des interprètes aux influences variées. Donc oui pour le moment en tout cas, cela me permet d'aller au bout de mes envies sur le plan créatif.

Clubxtrem) Peux-tu nous présenter ton espace de travail, tes instruments ?

J'ai la chance d'avoir ma petite pièce à la maison où j'utilise pour :
- les synth bass et lead : Novation Bass Station 2, Moog sub 37,
- les accords : Korg Minilogue, Nord Lead 4, Roland Juno 106,
- les vocoders : Microkorg,
- les sections Drum part avec un Arturia spark Le.

Le tout est ensuite séquencé et traité sur Reason.

Clubxtrem) C'est quoi la suite ? Davantage de lives ? Un album ?

Un nouvel EP est en cours, des dates en programmation aussi, j'aimerais à moyen terme me rapprocher du monde de l'édition.



Clubxtrem) Quelle production faite par un autre artiste que tu aurais aimé faire ?

J'aurais du mal à vous citer un morceau en particulier il y en a tellement.

L'univers de Vitalic reste pour moi à part, des structures très efficaces, des bass qui groovent, beaucoup d'émotions sur les synths et les parties harmoniques, un vrai régal.

Clubxtrem) Parles-nous de "Carry on", ton nouveau single.

Electro sun and Pop !

Quelques liens :
- Facebook,
- Soundcloud,
- l'interview radio, version "long format".

Propos recueillis par Stéphane Chambord / Radio Résonance.


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Août 2017 »
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 33 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !