BE - Cirque Magique 2018 @ Ledegem le 03/08/2018 Photos

13/08/2018    olivierG    rapports de soirées   

Partager    

Il y a des festivals qui marquent les esprits plus que d'autres, certains pour leur programmation, d'autres pour leur concept, pour leur ambiance ou encore pour leurs décors, et lorsqu'un festival réunit tous ces critères, c'est l'assurance de souvenirs inoubliables.

Le Cirque Magique Festival en est l'exemple parfait. Un festival à taille humaine, des décors époustouflants, une programmation soignée et pointue, une ambiance survoltée, des festivaliers respectueux, on a beau chercher, on a retrouvé cela nulle part ailleurs.



Tout commence le samedi 03 août 2018, à notre arrivée sur le site du festival, à Ledegem (petite bourgade belge qui accueille pour la 4ème année consécutive le festival). Il est 17h et nous sommes accueillis par Antoine, qui fait partie de l'organisation. A notre grande surprise et tout naturellement, il nous propose de nous aider à porter nos affaires jusqu'au camping. Si ça ce n'est pas classe ! La chaleur est déjà écrasante mais n'entame en rien notre motivation !



Nous franchissons rapidement les contrôles pour découvrir le spot qui nous servira de camping. Sur notre gauche, des "zones privées" pour les groupes désirant rester entre eux. Chaque zone est délimitée par une barrière et dispose d'une table d'extérieure en bois et d'un toilette privé, offrant tout le confort possible et un peu d'intimité. Nous continuons à avancer dans le camping et nous atteignons une petite plaine où sont concentrés food trucks, bars et petite épicerie. Une chose est sûre, il ne nous manquera de rien ce week-end !

Nous croisons ensuite un terrain de volley et une piscine gonflable avant de trouver une place parmi toutes les tentes déjà présentes. Nos voisins sont belges et nous parlent des fameuses soirées Rimbu. Pas de doute, on a affaire à un public d'initiés !



Après avoir pris le temps de nous installer et de nous chauffer doucement, nous décidons de partir pour le festival, l'appel des bpm se faisant de plus en plus fort.

Pour cette journée du samedi, ce n'est pas moins de 30 artistes à l'honneur. Des headliners comme Sven Vath, Nicole Moudaber ou Oscar Mulero aux gloires locales que sont Frank Biazzi, HS ou encore Youri Parker, il y en a pour tous les goûts !
Nous débutons notre programme par la scène Circodrome où l'argentin Pfirter régale de sa techno abrupte. Patron du label MindTrip, le producteur sait comment faire danser les foules et les sourires sont de mises ! Rappelant un chapiteau de cirque, la scène émerveille petits et grands et nous transporte dans un monde féérique.



Il est 19h lorsque nous nous dirigeons vers la scène Kaleidoscope. Nous en prenons plein les yeux à la vue de la scénographie travaillée par Hexa Structures, Artescape et Locus Pocus Deco ! Une immense rosace trône fièrement au dessus du dj booth et rajoute encore un peu plus de magie à l'instant. Aux platines, Frank Biazzi, résident du célèbre Club Lagoa de 1996 à 2004 ! Durant une heure, le dj enchaînera les classiques, à l'image de l'intemporel "Acid Phase" d'Emmanuel Top.



Après ce flash-back des plus motivants, nous décidons d'aller écouter le boss du label Cocoon : Sven Väth, qui se produit déjà depuis une heure sur la scène Imaginarium. L'inimitable producteur visionnaire et novateur qui a révolutionné la techno allemande des années 1980 prouve qu'il n'a rien perdu de son talent. Durant 3 heures, l'allemand nous fera voyager aux rythmes des meilleurs sons techno du moment, accompagné d'un coucher de soleil digne de ceux d'Ibiza. Soudain, jongleurs, acrobates, danseurs et cracheurs de feux investissent la scène et commencent leur numéro. Le temps d'un instant, les artistes volent la vedette au dj et tous les yeux se posent sur eux.





Au même moment, c'est Oscar Mulero qui se produit du coté de la scène Circodrome. Notre curiosité nous pousse à délaisser quelques minutes "Papa Sven" pour apprécier la techno de l'espagnol. Les technophiles sont comblés par un set puissant et brutal qui réveille les tympans ! Puis vient le tour de DVS1 de prendre le contrôle des platines de la scène Circodrome. Véritable passionné qui oeuvre depuis plus de 20 ans pour la scène techno, l'américain a depuis fondé son propre label Mistress Recordings sur lequel il a signé Borrowed Identity, Daniël Jacques ou encore Juxta Position alias Marquis Hawkes. Excusez du peu !





La nuit s'est installée sur le Cirque Magique et ses lumières féériques rajoutent encore un peu plus de magie à l'instant. Nous profitons d'un moment pour tester le manège qui trône fièrement au milieu des scènes. Les chaises volantes nous rappellent nos souvenirs d'enfance et nous transportent dans un tourbillon inoubliable.

Pour nous remettre de nos sensations, nous décidons d'aller écouter Oliver Koletzki qui se produit depuis 23h sur la scène Imaginarium. Il est d'ailleurs amusant de voir qu'il succède à Sven Vath sur la Timetable, celui là même qui l'a repéré en 2005 et qui l'a propulsé au rang des meilleurs djs techno ! Durant 2 heures, l'allemand nous régalera d'une techno tantôt tribale, tantôt minimale, pour un set sans fausse note !



Galvanisés par une ambiance incroyable, nous ne voyons pas le temps passé et il est déjà l'heure du closing de cette première journée du Cirque Magique 2018. Et pour l'occasion, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands en invitant la protégée de Carl Cox : Nicole Moudaber !

Avec sa techno raffinée et sans compromis, l'américaine d'origine libanaise clôt en beauté cette journée magique. Avec des productions signées sur des labels tels que Drumcode, Kling Klong, Leena Music et Waveform Recordings, contribuant encore un peu plus à son succès, celle qui était "la dj la plus sous estimée de 2009" selon Carl Cox, prouve une nouvelle fois qu'elle n'a rien perdu de sa verve !



2 heures sonne la fin des festivités mais pas pour tout le monde, en effet, l'after party au camping commence à peine et déjà des centaines de festivaliers se pressent sous le chapiteau pour prolonger un peu plus la féérie.

Au-delà de la musique, c'est une ambiance unique qui fait du Cirque Magique un festival hors du commun qu'on ne saurait que trop vous recommander ! A l'année prochaine !

Crédit photos : Leyla Hesna


Note cet article :
  -   ? / 5 sur 0 note(s). Connecte-toi pour commenter cet article

S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Octobre 2018 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 16 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !