NL - ASOT 900 @ Jaarbeurs Utrecht le 23/02/2019 Photos

25/02/2019    jeff-dj    rapports de soirées   

Partager    

Tu as passé un bon week-end ?



La voici cette question bateau du lundi matin à la machine à café, cette question dont on n'a pas envie de répondre parce qu'on a encore la tête dans le cul, parce qu'on a galéré une heure dans les bouchons pour venir, parce que tout ce qu'on veut c'est retourner dans son lit auprès de sa chérie ! Mais pas aujourd'hui, aujourd'hui on a encore des étoiles plein la tête et cette question, on a vraiment envie d'y répondre en hurlant : j'ai passe un week-end de malade à ASOT 900 !!!

Alors attachez vos ceintures, relevez votre dossier et votre tablette ! A State Of Trance 900ème édition, c'est parti !

A State Of What ?

Si tu connais déjà le concept, tu peux passer au paragraphe suivant !

Pour ceux qui ne connaissent pas donc, A State of Trance (aka ASOT) est une émission de radio animé par le dj néerlandais Armin Van Buuren (aka Dieu). Le bonhomme a été élu 5 fois numéro 1 au Dj mag Top 100, il est dans le top 5 depuis 16 ans, il a aussi été nominé au Grammy Awards et a joué devant son roi pour son couronnement. Il anime donc son émission, ASOT, tout les jeudis à 20 heures. Son show est diffusé dans, excusé du peu, 84 pays et plus de 100 radios. Tous les 50 épisodes, une grande célébration est organisée avec comme point d'orgue le A State Of Trance Festival qui se tient tous les ans au Jaarbeurs d'Utrecht au Pays-Bas au mois de février. Autant dire que cette soirée est le pèlerinage obligatoire pour tout fan de trance qui se respecte ! Cette année, les 35 000 tickets se sont vendus très rapidement, l'event était sold out depuis des semaines et ce ne sont pas moins de 100 nationalités qui étaient représentées ce samedi 23 février 2019 à Utrecht.

Line up

37 djs, 5 salles. La psy et la progressive Trance représentées, Armin qui mixe 3 fois. What else ?




Warm up

Comme chaque année, Armin jouait en warm up (et cette fois-ci sur vynils) pour les chanceux (comme votre serviteur) qui avait pu acheter un ticket avec warm up (autant vous dire qu'il fallait se dépêcher le jour de la mise en vente). Les autres devant se contenter d'attendre 22h pour l'ouverture des portes.
Malheureusement entre les horaires des avions et du train, je n'aurais pu en profiter que le dernier quart d'heure mais cela avait l'air drôlement bien.



Après avoir fait un petit tour pour visiter tous les stages et avaler un morceau, direction le WOA 138 stage pour le fin de Davey Asprey à qui l'on doit le magnifique David Asprey "Fallout".
Un set bien énergique pour lancer la soirée mais on espère qu'il va vite se terminer parce que derrière c'est une icône de la trance qui doit prendre place : Push.

Et autant vous le dire direct : ce fut le set de la soirée. Ils ont claqué bombe sur bombe : "Strange world", "Universal nation", "The legacy", "Together we rule the world"...





Juste derrière c'est le king himself qui est passé aux platines : Armin Van Buuren pour un set bien Who's afraid of 138 qui a bien déménagé dans un stage blindé de monde. A un moment, il a passé Ultra Shock "The Sound Of E (Jorn Van Deynhoven Remix)". J'adooooooooooooore ce titre !





Après 2 heures 15 de folie sur le 138, il était temps de prendre une petite pause boisson d'autant plus que le set suivant qui m'intéressait était Armin (encore lui) cette fois sur le Mainstage.

Mais bien évidemment le Main était full donc impossible d'entrer, la sécurité avait fermé les barrières. Il n'y avait qu'un quart d'heure entre les 2 performances d'Armin sur les 2 stages opposés, il fallait donc choisir l'une ou l'autre car comme d'habitude les stages se remplissent très vite à l'approche des sets d'Armin. Au moins cela permet à tous le monde de profiter d'Armin.

L'année prochaine, je prends des billets VIP pour éviter ce genre de désagrément.

Le Main fermé donc, le seul moyen de suivre le set d'Armin c'est d'aller se poser devant le radio studio pour écouter le son du livestream et regarder les images en même temps sur les écrans géants. Armin sortait de 2 mois dans les studios, il avait donc pas mal de productions à présenter notamment un titre en français en intro : "La Résistance de L'Amour" (cela sonne vraiment mauvais en français ) ou encore un nouveau titre en collaboration avec Above & Beyond : Above & Beyond & Armin van Buuren "Show Me Love.

Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus, je n'ai pas encore revu le set sur Youtube. Simplement que l'ambiance sur le Main devait être vraiment bien. Il a joué 1h30 ce qui concluait sa troisième performance de la soirée.

Après Armin, je voulais aller voir Paul Thomas sur le progressive Stage. Alors lui 2 jours plus tôt je ne le connaissais pas du tout jusqu'à ce qu'il donne une aperçu de son set pendant 15 minutes lors du dernier ASOT avant samedi et j'ai grave kiffé. Il a donc joué un set progressive Trance donc (sans blague) bien prenant même si j'ai quasiment rien reconnu de la playlist mis a part l'excellent Orkidea "Nana (Jerome Isma-Ae Remix)". J'en profite pour vraiment remercier les dieux de la musique d'avoir permis la création de ce morceau, c'est vraiment une tuerie !!!



De 04h à 05h, j'ai rien trouvé de bien prenant, j'en ai donc profité pour bien me balader entre les stages pour finir par me poser sur le Main pour la fin de Marlo et celui de Futurecode.



Le dernier set de la soirée a donc été celui de Futurecode, dont je n'avais jamais entendu parler avant ce samedi, et qui se trouve être l'association de deux djs bien connus eux pour le coup : Ben Gold et Omnia. Alors autant vous le dire, ils n'ont pas pris beaucoup de risque niveau playlist en ne jouant que des morceaux du top 10 des derniers classements ASOT, mais dieu que ce fut bon pour finir la soirée ! A un moment, Roxanne Emery est venu chanter en live sur scène mais son micro devait être mal réglé parce qu'on a rien entendu. Dommage.



Ils ont joué l'excellent titre de Ben Gold & Audrey Gallagher "There Will Be Angels". Il claque vraiment bien celui là !



A 06 heures, les lumières se sont rallumées, la soirée s'est terminée et c'était vachement bien.
La bonne surprise de cette édition aura été que contrairement à d'habitude, il y avait plein de monde jusqu'à la fin. D'habitude cela se vide bien après 4 heures du mat mais pas là, sans être blindé, le Main était vraiment bien rempli jusqu'au bout, cela change de d'habitude. Peut-être qu'il y avait moins de néerlandais et donc plus d'étrangers, ce qui expliquerait cela. En tout cas, cela fait bien plaisir.

Voilà ASOT c'est fini et c'était une très bonne soirée.

Next event : Dreamstate Europe @ Arena Gliwice Poland 27/04/2019.

Jeff

PS : le lien du stream du mainstage, cela commence à la 28ème minute.


Note cet article :
NL - ASOT 900 @ Jaarbeurs Utrecht le 23/02/2019 (p)5 sur 5 basé sur 1 avis1   -   5 / 5 sur 1 note(s). Connecte-toi pour commenter cet article

olivierG
Membre
Posté le 28/02/2019 à 11h56par olivierG
Inscrit le 26/08/2016

Envois : 1
nickel :)


FIFI
Membre
Posté le 14/03/2019 à 21h57par FIFI
Inscrit le 07/11/2001

Envois : 7207
haaaaa que j'aimerais bien refaire ce type d'event ^^ ça manque quand même. Je devais faire la 600 ou 650 mais ça s'est pas fait et ça rappelle les fameuses Trance Energy surtout que le lieu est le même. Ensuite personnellement je pense qu'il était mieux de voir Armin dans le 138 que sur le main...Sur le main celà aurait été plus edm et autre alors que là le set semblait bien énergique. En tt cas merci pour le rapport ça m'a permis de revivre de bons moments d'events ^^


S'identifier

Mot de passe perdu ?

Rechercher

Agenda

« Mars 2019 »
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Billetterie Digitick
Carte des discothèques

Qui est en ligne ?

Il y a 23 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.


Bienvenue visiteur anonyme.
Inscrivez-vous maintenant!

Restez connecté !